Home > Hygiène et sécurité > Protection Site
Protection site

 

La sécurité, une priorité !

Garantir l’intégrité des personnes et des biens, que ce soit sur le site chimique de Monthey ou dans ses alentours, représente une mission phare pour Cimo. L’entreprise offre ainsi des prestations dans différentes disciplines qui ont trait à la sécurité. Cimo assure notamment le contrôle des accès, développe et entretient des systèmes d’alarme et de protection incendie, maintient un inventaire des risques d’événements chimiques et incendies et gère un dispositif d’intervention et de communication en cas d’événement grave.


Prévention et plan catastrophe

Les entreprises du site investissent énormément pour la prévention contre les accidents, mais aussi pour l’intervention en cas d’événement. Le site dispose pour chaque bâtiment d’un plan d’intervention complet et détaillé. Celui-ci permet aux pompiers de disposer des informations propres à assurer une intervention rapide et efficace en cas d’incident.

Depuis 1991, année de l’entrée en vigueur de l’OPAM (Ordonnance fédérale sur la protection contre les accidents majeurs), le site chimique est doté d’un plan catastrophe pour la gestion d’événement majeur.


Corps de sapeurs-pompiers

Cimo dispose d’un corps de pompiers composés de professionnels (19 sapeurs-pompiers) et de miliciens (45 hommes du feu) et d’un groupe sanitaire d’intervention (GSI), habilités à intervenir en tout temps sur le site chimique.

Le corps de sapeurs-pompiers de Cimo officie également en qualité de Centre de secours NBC (Nucléaire-Biologique-Chimique) pour le Valais romand, de Saint-Gingolph à Sierre et collabore activement avec les corps de sapeurs-pompiers de Monthey et Collombey-Muraz (exercices en commun, mise à disposition de matériel et de véhicules d’intervention).

          
 
 

 
 
pompiers 
ATMO 08 (Atmosphère Monthey)

Des exercices sont régulièrement organisés afin de tester l’efficacité du plan catastrophe élaboré en vertu de l’OPAM (Ordonnance fédérale sur la protection contre les accidents majeurs). Dernier exercice en date, ATMO 08 (Atmosphère Monthey) a impliqué plus de 300 personnes, et une trentaine de véhicules d’intervention) le mardi 13 mai 2008. Pour les besoins de cette simulation géante, le plan catastrophe a été déclenché suite à une fuite d’un produit chimique dans une fosse du site.

Mis sur pied chaque 4 à 6 ans, ce type d’entraînement nécessite près d’une année de préparation, en collaboration avec toutes les instances engagées en cas d’événement majeur, à l’échelon cantonal, régional et communal.

 
 
Assainissement
Formation
Test de sécurité
Mentions légales